Mon autre passion : le vélo du quotidien

Et oui, mon énoncé correspond même quasiment à 2/3 mots près au titre du livre que j'ai publié chez l'Harmattan en 2011 : "Passion : vélo ou VAE en ville", pour célébrer ce que je qualifie de "vélo du quotidien", en particulier pour tous ces anonymes qui s'acharnent sur leurs pédaliers pour aller travailler (les 3/4 des cyclistes en ville !)

Du reste, la photo de couverture que j'ai réalisée moi-même et qui me plaît toujours autant a une histoire amusante ; au moment où je suis prêt à déclencher, voici qu'un petit troupeau de touristes à bicyclette s'interpose entre mon premier plan et la Tour Eiffel, comme pour rajouter du vélo à mon sujet.

Dsc2867 2 copier

Un mot à propos de mon évolution, car elle est d'importance : d'expert-écrivain, je suis devenu à présent prototypeur, puisque je réalise ce que j'annonce, à savoir un vélo semi-couché (à vraie assise, avec dossier, et pédalier projeté en avant), donc vraiment confortable, d'autant que :

1/ la carrosserie avec toit et pare-brise qui l'enveloppe protège pilote ou jeune passager de la pluie et du froid. Ainsi, la bicyclette deviendra utilisable 355 jours/an sans restriction sous nos latitudes, soit toute l'année, hors journées de tempête ou de neige.

et 2/, son profilage aérodynamique fait gagner en puissance de pédalage économisée ou en fatigue de 35% environ, à vitesse de déplacement égale, ou assure + 8 km/h de vitesse maximum. 

Bien sûr, la carrosserie rajoute son poids, ennemi du cycliste. Mais fort heureusement, l'assistance électrique au pédalage, qui se généralise depuis ces 10 dernières années, est là pour le soulager de toute pénibilité notoire, en particulier en montée. Sans cet "EDF à bord", ce type de vélo resterait dans le domaine du rêve.

Du reste, j'ambitionne qu'un jour M. tout le monde (jeune et sportif tout de même) puisse circuler sur des vélos autorisant 90 km/h en pointe sur du plat sans vent. Quand on sait que le record de vitesse de près de 134 km/h à vélo à carrosserie profilée est en passe d'être battu, tout cela ne paraît pas si irréalisable, mais demandera des efforts de conception/réalisation à propos desquelles quelques idées bien précises me trottent dans la tête. 

A titre d'illustration, vous allez trouver ci-dessous une photo d'un prototype allemand Laüfer qui atteignait en son temps 40 km/h avec 150 Wh de force de propulsion seulement, et qui, hélas, n'a jamais eu de descendance industrielle ; descendance que j'ambitionne aujourd'hui de créer, sur une base assez proche, mais raisonnablement fabricable (utilisation du plus grand nombre possible de pièces disponibles sur le marché). En effet, le Laüfer relevait du "conceptbike", du chef-d'oeuvre analogue à celui des maîtres-ouvriers, et n'ambitionnait pas de servir comme prototype de présérie.

Laeufer im museum 2

En illustration ci-après, vous trouverez une étude de style pour mon futur VAE à carrosserie, sur la base du châssis que j'ai conçu et termine actuellement de mettre au point ; tout y est, capot, pare-brise et toit. Les côtes ne sont encore que des projections, ainsi que bien des détails. En revanche, l'empattement est très proche de la réalité, ainsi que le diamètre total des roues de 20". Cette carrosserie est conçue pour accueillir un enfant assis derrière le pare-brise, ou pour assurer le transport de courrier ou de petits colis. J'envisage par ailleurs un modèle plus personnel, plus rapide et plus sportif/plus profilé ville et campagne.

Etude style

Vélo VAE ville vélotaf bicyclette VTC carrosserie aérodynamique assistance électrique profilage semi-couché

×